temps de lecture: 4 mn

L’Infographie du 17 mai 2021

L'Infographie - Épisode 24

Ce fut une semaine chargée en données financières, et voici donc un récapitulatif des résultats des principaux éditeurs du jeu vidéo. Un article plus complet arrivera un peu plus tard – notamment après la publication des résultats de Take-Two – pour faire le bilan plus précis de l’année fiscale de ces entreprises, ainsi que leur classement.

Au-delà de ça, l’actualité des dernières semaines fut aussi conséquente en matière de nouvelles sorties. New Pokémon Snap a, de toute évidence, bien réussi son coup, parvenant notamment à faire un meilleur démarrage que le jeu original (sorti sur N64) au Japon comme au Royaume-Uni. C’est plus mitigé pour Returnal, première exclusivité de poids pour la PS5 depuis le lancement de la console, qui ne parvient à arriver en tête des ventes qu’en Italie, dans un classement qui prend en compte le dématérialisé (mais pas pour les jeux de Nintendo, handicapant donc Pokémon Snap). Outre-Manche, même en incluant le dématérialisé (qui représente environ 60 % de ses ventes), le jeu de Sony se contente d’une deuxième place, derrière les seules ventes physiques de Pokémon Snap. En boîte, ses ventes ont chuté de 84 % en deuxième semaine.

Mais le gros morceau est plus récent : Resident Evil Village, ou Resident Evil 8, qui n’est pas loin de se prendre une gamelle au Japon. Cela fait de toute façon un moment que la série sombre sur ses terres natales, et le bilan mondial n’est pour l’heure pas mauvais, avec 3 millions d’exemplaires écoulés en quelques jours. De plus en plus, la série a tendance à davantage exceller sur le long terme, il faudra donc attendre quelques mois pour mieux saisir comment le dernier opus s’en sort face à ses prédécesseurs.

Enfin, un petit point console, en partie animé par les informations issues du bilan d’avril au Royaume-Uni, où la Switch a repris la tête des ventes pour la première fois de l’année (rappelons qu’à l’inverse, elle fut première pour chacun des trois premiers mois de l’année aux États-Unis). Comme le précise Gamesindustry, cela s’explique surtout parce que la PS5, qui a dominé les mois de février et mars, a souffert d’un approvisionnement bien plus faible en avril. Chose qu’on a déjà pu constater grâce aux données japonaises et espagnoles (graphique en fin d’infographie). Mais à la différence de ces deux marchés, Microsoft a visiblement amélioré ses livraisons britanniques de Xbox Series pour la période, lui permettant de devancer sa rivale en avril et ainsi, à défaut d’être première comme en janvier, d’obtenir la deuxième place.

Il faudra malheureusement attendre la fin du mois (le 27 mai) pour la publication du rapport des ventes aux États-Unis, et découvrir si ce contexte logistique permet à la Xbox Series d’avoir, pour la première fois de son histoire, mieux qu’une troisième place. D’ici là, les toutes dernières informations venues d’Angleterre font état d’un récent retour en force de la distribution de PS5, ce qui laisse envisager un mois de mai plus intense de la part de Sony.

Cette semaine sur Ludostrie : La mise à jour mensuelle des pages consacrées au ventes de consoles et jeux Switch et PlayStation 4. Celle de la Switch bénéficie notamment des dernières données publiées par Nintendo. Une autre mise à jour de ces pages arrivera bientôt, grâce à la publication imminente du top 1000 Media Create de 2020.

 

 

Pour contribuer au financement et à la croissance de Ludostrie, ainsi qu’obtenir l’accès à l’intégralité des articles du site, rendez-vous ici. Pour un aperçu plus complet de ce que propose Ludostrie, rendez-vous sur cette page afin de découvrir tous les articles en accès libre.

Naviguer dans ce feuilleton

<- L’Infographie du 7 mai 2021