temps de lecture: 5 mn

L’Infographie du 20 novembre 2020

L'Infographie - Épisode 4

Deux gros morceaux sont sortis cette semaine : Assassin’s Creed – Valhalla et Call of Duty – Black Ops Cold War. Pour le premier, c’est une grande réussite commerciale qui permet à Ubisoft de se rassurer après les résultats mitigés de Watch Dogs Legion. Comme vous pouvez le voir à l’aide d’une rétrospective des ventes de la série plus bas, Assassin’s Creed semble désormais connaître un nouveau pic de popularité après une période un peu délicate.

Pour Call of Duty, c’est plus complexe. Au Royaume-Uni, le jeu n’est arrivé qu’en deuxième place du classement des ventes physiques, derrière Valhalla. Qu’un Call of Duty ne fasse pas sa première semaine en tête du top britannique, c’est une première en treize ans. Le symbole est fort, même si le tout frais classement incluant le dématérialisé maintient Call of Duty sur la première marche, grâce à un taux de ventes numérique plus élevé que pour Assassin’s Creed. Reste que même avec le dématérialisé, le jeu accuse un déclin de 16 % par rapport à l’an dernier, ce que semble confirmer le communiqué de presse traditionnel de l’éditeur qui met en avant un record de ventes numérique pour la série (au niveau mondial) en passant sous silence sa performance générale. Gageons que les chiffres restent très élevés et qu’Activision Blizzard demeure satisfait compte-tenu du contexte particulier de son développement, récupéré en catastrophe par Treyarch après des remous internes. Un camouflet organisationnel que nous avions déjà évoqué et qui s’inscrit dans la longue histoire tumultueuse des conflits autour des développements de Call of Duty, racontée dans l’un des épisodes du Focus Activision Blizzard.

Mais l’actualité du moment est aussi marquée par l’arrivée des nouvelles consoles. Les premiers chiffres émanant du Royaume-Uni et du Japon sont arrivés, et on aura l’occasion d’aborder la chose de manière plus approfondie la semaine prochaine, qui devrait contenir davantage d’informations sur les ventes de PS5 maintenant que la console est sortie en Europe. En attendant, gardez à l’esprit que les deux machines sont en rupture de stock partout et que ces chiffres témoignent avant tout de la capacité de production des constructeurs.

On signale enfin qu’il y a eu beaucoup d’autres nouveautés la semaine dernière. Sakuna – Of Rice and Ruin est un succès surprise au Japon qui s’est rapidement retrouvé en rupture de stock, de quoi encourager de fortes ventes dématérialisés alors que le physique à lui-seul suffit à en faire l’un des meilleurs lancements de l’histoire de Marvelous. Sur une note moins réjouissante, le spin-off musical de Kingdom Hearts accuse un très mauvais démarrage physique, que ce soit au Japon ou, pire, au Royaume-Uni où il n’intègre même pas le top 40 de la semaine. Yakuza – Like a Dragon fait aussi un lancement raté outre-Manche, n’atteignant que la vingtième place du classement avec des ventes physiques inférieures d’un tiers à celles du démarrage de Yakuza 6 dans le pays.

Terminons avec une anecdote soulevée par Gamesindustry : le cas du remake de XIII que vient de sortir Microids, au traitement plus que douteux qui a mené à un terrible bouche-à-oreille. Il n’est donc pas surprenant qu’il soit présent seulement à la dix-huitième place du classement dématérialisé au Royaume-Uni. Mais la farce, c’est que cette sortie guère convaincante a provoqué une hausse des ventes de la version originale par Ubisoft, qui atterri à la seizième place du classement dématérialisé, se vendant donc davantage que le remake sur la période.

Cette semaine sur Ludostrie : Le quatrième épisode du Focus Square Enix, La crise des Final Fantasy, qui raconte l’époque trouble des années 2000, avec les développements interminables et multiple reports de Final Fantasy XII, XIII, Versus XIII, et le lancement désastreux de Final Fantasy XIV. Rendez-vous ici pour consulter l’infographie de la semaine dernière.

La semaine prochaine : On pourra faire une analyse plus détaillée des ventes de nouvelles consoles, notamment grâce aux premiers chiffres sur le démarrage de la PlayStation 5 en dehors du Japon. On aura aussi les premières informations sur les ventes du nouvel Hyrule Warriors sur Switch, et le bilan d’une semaine très chargée pour la console de Nintendo au Japon, qui en plus du spin-off de Zelda – Breath of the Wild bénéficie de la sortie d’un bundle réunissant la Switch avec Ring Fit Adventure et surtout le grand retour de Momotarô Dentetsu, un titre qui a en réalité un meilleur potentiel commercial qu’Hyrule Warriors sur l’archipel.

Pour contribuer au financement et à la croissance de Ludostrie, ainsi qu’obtenir l’accès à l’intégralité des articles du site, rendez-vous ici. Pour un aperçu plus complet de ce que propose Ludostrie, rendez-vous sur cette page afin de découvrir tous les articles en accès libre.

Naviguer dans ce feuilleton

<- L’Infographie du 13 novembre 2020

L’Infographie du 27 novembre 2020 ->