temps de lecture: 4 mn

L’Infographie du 14 février 2021

L'Infographie - Épisode 14

C’est un peu la dernière ligne droite de ces quelques semaines remplies de bilans annuels. On profite ainsi, grâce à Gamesindustry, du classement de 2020 pour l’Europe qui vient rejoindre ceux des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Allemagne, avec à chaque fois le dématérialisé pris en compte. On profite aussi du rapport NPD du mois de janvier 2021 pour les États-Unis. De quoi constater l’absence, dans le top 20, de l’unique nouveauté importante de la période, à savoir Hitman 3. Mais étant autoédité dans sa version dématérialisé, et IO Interactive ne communiquant pas ses données aux instituts, le jeu est désavantagé en n’ayant que le physique de comptabilisé.

Dans les classements purement physiques, Hitman 3 arrive douzième du mois au Royaume-Uni et quatorzième en France. Pas de quoi crier au carton, mais étant donné le passif de la série avec un problème évident de popularité depuis plusieurs années, c’est un bon résultat. En l’occurrence, on sait qu’outre-Manche le jeu a réalisé le meilleur démarrage de la série. Ce qui ne représentait que 14 000 ventes (physiques), mais n’en reste pas moins une victoire incontestable pour le studio qui a par ailleurs confirmé avoir rentabilisé ses investissements dans le développement et le marketing dès le jour de lancement, confirmant ainsi sa santé économique croissante.

Pour le reste, on termine l’état des lieux des finances des principaux acteurs de l’industrie avec cette semaine Bandai Namco, Take-Two, Ubisoft et Sega Sammy. Et on ne change pas d’ambiance par rapport aux autres : tout le monde se porte très bien, ou presque. Sega Sammy est la seule exception, mais cela s’explique par l’effondrement de l’activité phare du groupe, le pachi-slot/pachinko, forcément mise à mal par la pandémie depuis un an, de même que pour l’arcade.

Le groupe a tenu à réagir vite, se débarrassant de l’exploitation de salles d’arcade et engageant un plan de licenciement, mais ce qui limite véritablement la casse c’est la grande forme de son activité jeu vidéo (consoles / PC / mobile) dont les bénéfices explosent et compensent les pertes des autres secteurs. L’ironie d’un groupe qui a touché une fortune dans un domaine (le pachinko), imposant pendant des années des restrictions budgétaires aux restes de Sega, pour être finalement sauvé, dans la traversée de la crise du Covid, par cette activité jeu vidéo jugée autrefois trop peu rentable.

Cette semaine sur Ludostrie : Mise-à-jour générale de la base de données Japon. Cela passe par le Panthéon, la page dédiée à la Switch, celle dédiée à la PlayStation 4, et surtout par l’ajout de la page 2021, archivant tous les classements hebdomadaires de l’année et proposant divers graphiques récapitulatifs sur les ventes de consoles.

La semaine prochaine dans L’Infographie : Comme d’habitude, le Royaume-Uni et le Japon seront les premiers marchés à nous apporter des informations sur les ventes de nouveaux jeux, et on aura donc notamment droit aux premiers chiffres de Super Mario 3D World + Bowser’s Fury, peut-être le potentiel commercial le plus intéressant de tous les portages de jeux Wii U sur Switch, avec l’ajout inhabituel d’un contenu supplémentaire conséquent.

 

 

Pour contribuer au financement et à la croissance de Ludostrie, ainsi qu’obtenir l’accès à l’intégralité des articles du site, rendez-vous ici. Pour un aperçu plus complet de ce que propose Ludostrie, rendez-vous sur cette page afin de découvrir tous les articles en accès libre.

Naviguer dans ce feuilleton

<- L’Infographie du 5 février 2020